• Claire VIGEANT

Plan de reprise d’activité : comment répondre aux besoins d’accompagnement des cadres ?

De retour encore à moitié en présentiel, à moitié en télétravail, la ligne hiérarchique fortement bousculée par la crise du COVID a besoin de marquer un temps de pause avant de reprendre une activité qui n’est toujours pas « normale », et ne le sera sans doute pas à court terme.


Les vécus de la crise sont variés. Les sollicitations des uns et des autres ont été différentes selon les fonctions et les politiques publiques concernées. Les niveaux d’engagements ont été aussi hétérogènes, selon les profils des individus ou les contraintes personnelles.


La charge mentale et la fatigue ont été augmentées.


Le besoin d’écoute, de dialogue, d’autonomie et de confiance en est démultiplié.


L’attente de sens aussi.


Une véritable culture du télétravail reste à construire dans la fonction publique territoriale.


Le besoin de repos des équipes (souvent fatiguées) nécessite de savoir prendre le temps de la reprise. Il n’est pas envisageable de reprendre l’activité « comme si rien ne s’était passé ».


Le retour d’expérience partagé permettant de capitaliser les réussites accomplies durant la crise est le préalable à la relance de l’activité, des projets et des plans d’actions. Cette prise de recul nécessite sans doute plusieurs étapes, pour renouveler la confiance aux managers. C’est une condition de la résilience.



Des séminaires de RETEX seront bienvenus, avant l’été, pour reconstruire le(s) collectif(s) de travail, le coaching individuel sera un complément indispensable dans certaines situations.


Nombre de collectivités sont dotées de moyens internes pour répondre à ces besoins.


PIM est disponible pour celles qui souhaiteraient recourir à un prestataire externe expérimenté et bienveillant, affûté aux réalités et enjeux des collectivités locales.


Contact : claire.vigeant@publicimpact.eu


Posts récents

Voir tout