Comment mener l'étude d'opportunité d'un projet complexe ?

 

L'étude d'opportunité vise à limiter, pour un coût raisonnable, l'incertitude inhérente à tout projet complexe. Elle permet d'apprécier si un projet mérite d'être réalisé, sur quel périmètre et dans quel délai. Sur la base des résultats de cette étude, la collectivité décide de poursuivre, de différer ou d'abandonner le projet. 

 

La démarche comprend 5 phases :

  • cadrage de l'étude

  • diagnostic de la situation actuelle

  • identification et description des scénarios

  • étude comparative des scénarios

  • prise de décision

Le cadrage de l'étude permet de désigner le responsable de celle-ci, de formaliser ce qui justifie son lancement, d'arrêter un délai de réalisation et de définir les acteurs à impliquer.

Le diagnostic de la situation actuelle donne lieu à une description du domaine concerné par le projet et à la mise en évidence des points forts et des points à améliorer, au vu d'un référentiel d'analyse défini par l'objet du projet.

L'identification et la description des scénarios se basent sur les résultats du diagnostic précédent et sur la consultation de quelques experts, au sein et à l'extérieur de la collectivité. En cas de difficulté, on peut toujours retenir les 3 scénarios suivants  : le projet à périmètre maximal (au-delà duquel les moyens à engager dépassent à l'évidence les capacités de la collectivité), le projet à périmètre minimal (en deçà duquel les améliorations seront peu perceptibles) et le statu quo (le scénario qu'on oublie toujours, et pourtant...).

Pour l'étude comparative, nous recommandons de chercher les réponses à 5 questions, pour chacun des scénarios :

  • de quelle manière le projet s'inscrit dans une obligation légale ou dans un engagement antérieur des dirigeants de la collectivité ?

  • quels bénéfices le projet va-t-il apporter aux particuliers, aux associations, aux autres collectivités et aux entreprises du territoire ?

  • quels bénéfices le projet va-t-il apporter aux agents ?

  • quels sont les risques du projet et quelles mesures préventives faut-il prendre pour les contrôler ?

  • quelle est la rentabilité financière du projet : coûts immédiat (y compris ceux des mesures visant à limiter les risques), économies à terme sur les dépenses nettes de fonctionnement ?

Enfin, la prise de décision sera facilitée par une présentation synthétique et pédagogique des résultats de l'étude.

Please reload

Articles à l'affiche

Difficultés de l'accès aux soins dans les territoires : quelle réponse possible ?

1/10
Please reload

Articles similaires
Please reload