Rationaliser les commissions des services sociaux des Départements

Une commission par dispositif multiplié par le nombre de territoires : le fonctionnement des services sociaux de certains départements peut s'appuyer aujourd'hui ​sur plusieurs dizaines de commissions. Et on commence à s'interroger sur le rapport bénéfices / coûts d'une situation née moins d'un choix réfléchi que de la sédimentation bien connue.

 

Mais il n’est pas facile de simplifier, alléger, rationaliser, harmoniser un système dont chaque composant défend toujours sa raison d'être.

Alors comment faire ?

  • Définir des priorités : simplifier avant toute chose les règles les plus bloquantes.

  • S’inscrire dans la durée : les chantiers de simplification sont toujours... complexes ; ils nécessitent une véritable conduite du changement.

  • Simplifier par et pour les usagers. L'expérimentation sur un territoire permet ainsi de vérifier sur le terrain  les impacts d’une nouvelle comitologie.

  • Systématiser les bilans coût / bénéfice, a priori et ex post.  Les collectivités commencent à s’approprier ces méthodes pour leurs grands projets : pourquoi pas pour améliorer leur fonctionnement ?

  • Changer de culture. Il faut sacrifier l’accessoire pour protéger l’essentiel.  Quitte à redéployer les moyens pour des contrôles plus efficaces lorsque les enjeux le justifient.

Ces réformes sont possibles : des collectivités s’y sont déjà résolument engagées. Ensemble, nous pouvons  montrer que l’on peut faire mieux... et plus simple !

Please reload

Articles à l'affiche

Le financement des eaux pluviales urbaines, une question ravivée par des contentieux et le transfert obligatoire aux communautés d’agglomération au 1e...

1/10
Please reload

Articles similaires
Please reload